Blog : OSX

Dites bonjour à Mojave

Dites bonjour à Mojave

Depuis hier Mojave (10.14) le nouvel OS d’Apple pour nos Macs est disponible dans sa livrée finale.

Mode sombre, bureaux dynamiques, Finder et Dock amélioré, rangement par pile, bref cette mouture ne manque pas de nouveautés.

Compatibles avec les Macs à partir de 2012 excepté pour le Mac Pro mi-2010, voici la liste des Macs éligibles :

  • MacBook début 2015 ou plus récent
  • MacBook Air mi–2012 ou plus récent
  • MacBook Pro mi–2012 ou plus récent
  • Mac mini fin 2012 ou plus récent
  • iMac fin 2012 ou plus récent
  • iMac Pro 2017 ou plus récent
  • Mac Pro fin 2013, ou mi–2010 et mi–2012 avec une carte graphique compatible Metal

 Parmi les nouveautés

Le mode sombre - Permet de basculer l’ensemble du système avec un fond noir tel un négatif photo. Cela permet une lecture moins agressive surtout dans un environnement sombre.

Bureaux dynamiques – Deux nouveaux fond d’écrans font leur apparition sous la forme de décors de sable mais leur particularité tient dans le fait qu’ils évolueront selon l’heure de la journée. Par exemple le matin vous verrez le lever de soleil, le midi une exposition au zénith et le soir le couché de soleil. Ces décors évoluent tel un film.

Le Finder évolue lui aussi – Une nouvelle vue appelée galerie est disponible et remplace le mode Cover Flow des systèmes précédents. Cette apparence est plus claire lorsqu’il s’agit de rechercher un document.

 Le Dock – Affiche désormais les dernières Apps ouvertes comme sur iPad. Cette option est désactivable si vous ne la souhaitez pas.

Le rangement par pile – Cette nouveauté est selon moi, la plus intéressante. Si vous faites parti de ceux qui gardent des dizaines de documents sur votre bureau cela va vous changer la vie. Vous aurez la possibilité de classer votre Bureau par pile de fichiers selon un triage par type, dates d’ouverture etc. Cela empilera les icônes les unes sur les autre selon le classement choisi. Pour voir le détail il vous suffira de cliquer sur une pile.

Par exemple, vous si vous choisissez un classement pat type et que vous avez 30 photos sur votre Bureau, vous verrez une icône de pile représentant une des photos puis lorsque vous cliquerez sur cette pile vous verrez les 30 photos apparaitre en icônes séparées.

Le Mac App Store – À été refondu, il ressemble à celui présent sur iOS. Les mises à jour des Apps uniquement  y seront disponible. Celles du Mac seront désormais affichées dans les préférences système sous une nouvelle icône.

Comme toujours lors d’une mise à jour système nous vous conseillons d’effectuer une sauvegarde de vos données avant de l’installer et de vérifier si vos Apps et matériels sont compatibles avec cette mouture.

Précision : Mojave sera le dernier OS d’Apple à supporter les applications 32 bits. Pensez à anticiper la prochaine mise à jour en effectuant une update de vos apps en 64 bits.

Nous restons à votre disposition pour cette transition.

IOS 11.4 ET LA FONCTION MESSAGES DANS LE CLOUD

IOS 11.4 ET LA FONCTION MESSAGES DANS LE CLOUD

Retour sur la grande nouveauté qu’apporte la mise à jour iOS 11.4 disponible depuis le 29 Mai dernier : Message dans le cloud.

Désormais, vous avez une nouvelle option de synchronisation dans le menu iCloud de votre iOS.

Lorsque vous activez Messages, vos SMS seront synchronisés sur tous vos appareils.

Cette option vous permettra d’avoir l’historique de vos conversations sur tous vos appareils.

Lorsque vous supprimerez un message sur un appareil il sera supprimé sur tous les autres.

 

Pour utiliser cette option sur un Mac vous devez installer la mise à jour macOS High Sierra 10.13.5

 

Attention toutefois, pour rappel votre forfait iCloud gratuit comprend 5 Go d’espace de stockage. Si vous avez un historique de SMS assez large, vous riquez de saturer votre quota. Dans ce cas vous pouvez opter pour un forfait de stocjage supplémentaire proopsé par Apple. Le premier palier est 50 Go pour 0,99€/mois.

Crédit photo : www.igen.fr

 

 

MAC OS SIERRA DISPONIBLE AUJOURD’HUI AVEC APFS

MAC OS SIERRA DISPONIBLE AUJOURD’HUI AVEC APFS

Depuis 19h hier (Heure Française), le nouvel OS d’Apple macOS High Sierra est disponible.

 

Pour découvrir les nouveautés de ce nouvel Opus, je vous recommande la page d’Apple : https://www.apple.com/fr/macos/high-sierra

 

Puis-je l’installer sur mon Mac ?

Si vous avez macOS Sierra vous êtes élligible pour l’installation de macOS High Sierra.

Voici les modèles compatible et les versions d’OS à partir desquels on peut lancer une mise à jour :

  • iMac (fin 2009 ou modèles ultérieurs)
  • MacBook (fin 2009 ou modèles ultérieurs)
  • MacBook Pro (mi-2010 ou modèles ultérieurs)
  • MacBook Air (fin 2010 ou modèle ultérieur)
  • Mac mini (mi-2010 ou modèle ultérieur)
  • Mac Pro (mi-2010 ou modèles ultérieurs)
  • OS X El Capitan 10.11
  • OS X Yosemite 10.10
  • OS X Mavericks 10.9
  • OS X Mountain Lion 10.8
  • OS X Lion 10.7

Votre Mac devra posséder 2 Go de mémoire et 8,8 Go d’espace libre.

 

Pour obtenir la mise à jour, rendez-vous dans l’App Store puis téléchargez macOS High Sierra qui se placera dans votre dossier Applications.

 

Comme pour toute mises à jour, nous vous recommandons de faire une sauvegarde Time Machine de votre Mac et de prendre le temps de vérifier si vous appareils et logiciels sont compatibles avec cette version.

 

Attention

macOS High Sierra inaugure une nouvelle technologie de fichiers : APFS.

Actuellements et depuis 1985 nos Macs utilisent un système de fichiers basé sur le format HFS (Hierarchical File System).

En 31 ans, le HFS a subi quelques améliorations pour maintenant s’appeler HFS+. Avec la sortie du tout nouveau système d’exploitation macOS High Sierra, Apple a décidé d’y ajouter un tout nouveau système de fichiers, l’APFS (APple File System).

Apple File System (APFS) est le système de fichiers par défaut de macOS High Sierra pour les ordinateurs Mac 100 % Flash. Outre l’optimisation des principales fonctions du système de fichiers, APFS intègre des fonctionnalités de chiffrement avancées, de partage d’espace, d’instantanés et de redimensionnement rapide des répertoires.

Compatibilité avec le système APFS

Les appareils au format Mac OS Étendu (HFS+) peuvent lire et écrire des données sur des appareils au format APFS.

Les appareils au format APFS prennent en charge les opérations de lecture et d’écriture initiées par les appareils suivants :

  • Autres appareils convertis au format APFS
  • Les appareils au format Mac OS Étendu, si vous utilisez macOS High Sierra

Par exemple, un périphérique de stockage USB au format APFS peut être lu par un Mac exécutant macOS High Sierra, mais pas par un Mac équipé de Sierra ou d’une version antérieure.

La transition vers AFPS

Lorsque vous installez macOS High Sierra sur le lecteur SSD intégré d’un Mac, celui-ci est automatiquement converti au format APFS.
 .
Les disques Fusion Drive et les disques durs ne sont pas convertis. Il n’est pas possible d’annuler la transition vers APFS.
 .
Les appareils au format APFS prennent en charge les opérations de lecture et d’écriture initiées par les appareils suivants :
* Autres appareils convertis au format APFS
* Les appareils au format Mac OS Étendu, si vous utilisez macOS High Sierra
 .
Par exemple, un périphérique de stockage USB au format APFS peut être lu par un Mac exécutant macOS High Sierra, mais pas par un Mac équipé de Sierra ou d’une version antérieure.
 .
Les volumes FileVault sont convertis au format APFS à partir de Mac OS Étendu, de la même manière que les volumes non chiffrés.

En conclusion

Soyez vigilent si vous possédez un Mac avec disque SSD, vérifiez la compatibilité du nouveau système de fichiers avant de vous lancer dans cette mise à jour.

Pour nos clients, couverts par l’un de nos contrats de maintenance nous vous recommandons de ne pas effectuer cette mise à jour.

Pour ma part elle aura été la plus complexe à installer : Mon premier essai d’installation m’a conduit à un joli Kernel Panic ! J’ai du relancer une nouvelle installation par la suite.

Le temps voulu Quartermaster l’installera sur vos postes de travail en prenant les précautions nécessaires.

Comme pour chaque nouvelles versions , laissons lui le temps d’arriver à maturité avant de nous lancer dans l’installation.

 

Nous restions à votre écoute pour toutes questions.

 

NOUVEAU MALWARE SUR MACOS

NOUVEAU MALWARE SUR MACOS

Nous apprenons qu’un nouveau malware vient d’être détecté. Il touche uniquement macOS.

Baptisé OSX/Dok il se télécharge via un fichier .zip en pièce jointe d’un mail et commence son infection.

Il contourne la sécurité d’Apple (Gate Keeper) en utilisant la signature d’un logiciel valide et installe un process appelé Appstore (quitte à écraser un autre légitime du même nom) qui se relancera à chaque démarrage.

 

Malware 1

Vous pourrez être trompé par ce message ci-dessus qui vous fera croire que le fichier n’a pu être installé mais c’est le début de l’attaque.

 

Il va dans un deuxième temps vous afficher une fenêtre persistante vous incitant à installer une mise à jour d’OS X. Cette fenêtre bloquera l’accès à votre Mac, vous ne pourrez que valider l’installation.

 

Malware 2

 

Cette seconde étape est la plus virulente car une fois votre mot de passe administrateur entré, le malware va commencer par installer une routine permettant ensuite d’installer d’autres paquets sans demander le mot de passe.
Il va ensuite mettre en place un système de proxy sur la machine.

 

Malware 3

 

 

Ce proxy permettra aux pirates de récupérer tout votre trafic Internet y compris ceux sécurisés en https et pourra ainsi être écouté à distance.

Visiblement les antivirus ne le détectent pas encore et les sécurités d’Apple sont contournées. Soyez donc prudents !

Nous vous recommandons de vérifier si dans vos réglages proxys (que vous retrouverez dans Menu Pomme > Préférences système > Réseau > Avancé > Proxys), vous n’avez aucune configuration de cochée.

Si tel est le cas contactez-nous.

Soyez prudents quand aux mails que vous recevez et les fichiers que vous téléchargez. Nous voyons trop souvent des utilisateurs avec des logiciels installés dont ils ignorent les avoir téléchargé et installé.

 

Credit photos www.macbidouille.com

 

UN POINT SUR ICLOUD

UN POINT SUR ICLOUD

Un point qui est abordé par nos clients ces derniers temps concerne le Cloud d’Apple : iCloud.

En effet, lors des dernières mises à jour des Macs et iPhone, l’option Photothèque iCloud vous est proposée.

Nos clients valident ce choix sans avoir conscience de l’impact qu’aura cette option sur leur données.

Pour rappel

iCloud est un espace de stockage qu’Apple vous fournit à hauteur de 5 Go. Au delà un forfait de data s’impose.

Comptez 0,99€/mois pour 50 Go ou 2,99€ pour 200 Go…

Cet espace de stockage contient vos emails si vous avez une adresse icloud.com, vos contacts, agendas, signets de Safari, notes, rappels, trousseau d’accès en option et éventuellement un backup de vos iOS produits.

 

Concernant les photos 3 options s’offrent à vous

 

La photothèque iCloud

Vous pouvez stocker l’intégralité de votre bibliothèque Photo du Mac & la Pellicule de votre iPhone sur le Cloud.

De cette manière vous retrouverez toutes vos photos même sur un iPhone de faible capacité de stockage. Évidemment il vous faudra une connexion à Internet.

Il existe deux méthodes pour utiliser cette option :

Vous pouvez soit utiliser le Cloud pour stocker vos photos et ainsi économiser de la place sur votre disque dur ou capacité iPhone soit garder les originaux sur vos appareils et simplement en avoir une copie sur le Cloud.

C’est cette option que je vous recommande car par défaut, si vous activez l’option Photothèque iCloud, il sera coché « Optimiser l’espace de stockage » ainsi vous n’aurez plus vos photos chez vous.

Beaucoup d’entre vous, m’avez sollicité au sujet de cette option que vous avez activé à regret et qui prend énormément de temps lorsque l’on souhaite retrouver ses photos en local surtout si l’on a une connexion à Internet lente.

Soyez donc vigilent.

 

Le flux de photos

Quant à lui n’utilise pas votre capacité de stockage Apple cependant vos photos ne sont conservées que 30 jours.

Le flux de photos vous permet de charger, consulter et d’importer vos photos récentes sur tous vos appareils.

Ne soyez donc pas surpris de voir des photos du flux disparaitre. Pour conserver vos photos déplacez-les du flux de photos vers votre photothèque ou bien synchronisez-les avec le cordon USB.

 

Enfin le partage de photos

Vous permet d’envoyer à vos correspondants une multitude de photos sans passer par mail.

 

Vous l’aurez compris l’option la plus importante à prendre en compte concerne la photothèque iCloud.

Si vous l’utilisez, soyez conscient que vos photos ne seront plus stockées chez vous selon la configuration.

 

iCloud Drive

Service de synchronisation et partage de fichiers procédè de façon presque identique.

Si vous activez ce service vous verrez apparaître sur votre Mac un second dossier Bureau ainsi que documents.

N’utilisez ces options que si elles s’avèrent utiles dans votre organisation. Dans le cas contraire désactivez-les toutes.

Sachez qu’Apple aura copie de tous vos documents stockés de cette manière. Ce service est non chiffré.

 

Pour rappel Quartermaster vous propose une solution de Cloud personnalisée.

Nous restons à votre écoute pour toutes questions.

MAC OS SIERRA

MAC OS SIERRA

Cette semaine a été distribué la toute dernière mouture de l’OS Apple.

Ne prononcez plus Mac OS X mais simplement Mac OS. La version 12 s’appelle Sierra.

Retour sur les nouveautés :

Apparition de Siri

Ceux qui possèdent un iPhone connaissent tous SIRI, l’assistant personnel vocal. Et bien sachez qu’il est porté sur votre Mac et vous aidera à dicter vos tâches comme un ajout de rendez-vous au calendrier, lui demander la quantité de batterie restante et bien d’autres fonctions.

Presse papier universel

Vous avez la possibilité de copier un élément (Photos, article de presse etc.) sur votre iPhone et de le coller directement sur votre Mac.

Déverrouillage avec Apple Watch

Votre Mac sera prêt avant vous promets Apple ! Vous pourrez utiliser votre montre Apple pour déverrouiller votre écran plutôt que saisir le mot de passe.

iCloud Drive

Vous pouvez désormais synchroniser votre Bureau et votre dossier documents de manière à y avoir accès depuis l’ensemble de vos Macs et appareils iOS.

Apple Pay

Vous pouvez utiliser Apple Pay dans Safari.  Repérez le logo Apple Pay sur vos sites préférés, puis effectuez vos achats avec Touch ID sur votre iPhone ou en appuyant deux fois sur le bouton latéral de votre Apple Watch.

Stockage Optimisé

iCloud va vous aider à optimiser l’espace de stockage de votre Mac en stockant les fichiers que vous utilisez le moins, les vidéos iTunes que vous avez déja lues, les pièces jointes de vos emails etc. Les fichiers que vous avez utilisés le plus récemment et les versions optimisées de vos photos restent sur votre Mac, pour que vous puissiez travailler hors ligne.

Egalement macOS Sierra peut éviter que des fichiers inutiles encombrent votre Mac. Il vous rappelle de supprimer les programmes d’installation d’apps déjà utilisés, efface les téléchargements en double, les caches et autres éléments superflus

Photos

Avec le nombre de photos importantes que l’on conserve il est parfois difficile de s’y retrouver. Une nouvelle fonctionnalité SOUVENIRS apparait sur mac OS Sierra.

Grâce à de nouvelles technologies puissantes, l’app reconnaît mieux les visages et vous permet de déployer toutes vos photos sur une carte du monde ou même de rechercher des photos en fonction du sujet.
Redécouvrez vos moments préférés, ou oubliés, qui sont un peu partout dans votre photothèque.
 
Messages

Répondez à vos correspondant par un énorme eoji ou bien visionnez des vidéos ou un aperçu des liens envoyés, directement dans la conversation.

iTunes

Cette nouvelle version affiche une interface Apple Music plus clair et ludique.

Onglets et Image dans l’image

Afin d’éviter d’empiler vos fenêtres sur le bureau vous pourrez les afficher dans des onglets comme dans Safari.

Également vous pourrez afficher une vidéo de Safari ou d’iTunes dans une fenêtre flottante sur votre bureau ou en mode plein écran. Positionnez la vidéo dans n’importe quel coin du bureau et redimensionnez-la à votre guise.

 

Comme à chaque migration de système, nous vous conseillons de ne pas effectuer la migration immédiatement sous peine de pâtir des premiers bugs. Attendez un mois.

Une fois votre décision prise d’effectuer la mise à jour gratuite Mac Os Sierra, pensez à faire une sauvegarde TimeMachine ou un clône de votre Mac. Vérifiez également si vous logiciels sont compatibles avec cette dernière mouture.

Nhésitez pas à nous solliciter en cas de besoin.

40 MILLIONS D’APPLE ID PIRATÉS ?

40 MILLIONS D’APPLE ID PIRATÉS ?

Kapersky, éditeur des solutions de sécurité, rapporte sur son blog qu’un piratage massif de comptes iCloud qui aurait touché 40 millions de comptes.

Nous ne savons pas à cette heure-ci, si cette information est réelle ni comment les pirates ont pu récupérer ces informations. Peu de chance que ce soit les serveurs d’Apple qui auraient été piratés mais plutôt, une technique par recoupement d’informations en testant sur iCloud des identifiants piratés sur d’autres services, beaucoup d’internautes réutilisant leurs identifiants sur plusieurs sites.

Par précaution NOUS VOUS RECOMMANDONS DE CHANGER VOTRE MOT DE PASSE ICLOUD.

Sachez que si le piratage est avéré, ces identifiants pourraient notamment être utilisés pour verrouiller à distance des appareils iOS et réclamer une rançon à l’utilisateur en échange du déblocage.

 

Nous restons à votre service pour vous aider dans ces manipulations.

ICLOUD : LE SAVIEZ-VOUS ?

ICLOUD : LE SAVIEZ-VOUS ?

Un focus sur la fonctionnalité Mail d’iCloud :

 

Votre espace de stockage
Votre compte iCloud inclut 5 Go d’espace de stockage gratuit. Cet espace de stockage comprend les e-mails, les documents, les informations de compte, les réglages iOS et les données d’application. Tous ces éléments sont automatiquement sauvegardés par iCloud. Vous pouvez également acheter de l’espace de stockage supplémentaire.

Plusieurs mesures de sécurité sont mises en place afin de garantir que seuls les utilisateurs d’iCloud puissent envoyer des messages à l’aide de cette même fonctionnalité.

De ce fait, les points suivants font l’objet de limites :
Le nombre total de messages que vous pouvez envoyer par jour (200 messages) ;
Le nombre de destinataires auxquels vous pouvez écrire chaque jour (1 000 destinataires) ;
Le nombre maximum de destinataires par message (100 destinataires) ;
La taille des messages entrants et sortants (20 Mo et jusqu’à 5 Go si Mail Drop est activé).

 

Mail Drop

Avec Mail Drop, vous pouvez envoyer des pièces jointes dont la taille peut atteindre 5 Go. Vous pouvez envoyer ces pièces jointes directement depuis Mail sur votre Mac, depuis l’app Mail sur votre iPhone, iPad ou iPod touch, et depuis iCloud.com sur votre Mac ou PC. Tous les types de fichier sont pris en charge et les pièces jointes ne sont pas incluses dans votre stockage iCloud. Si le volume d’un message dépasse les limites imposées par votre fournisseur de messagerie, l’application Mail vous invite à expédier les pièces jointes via la fonctionnalité Mail Drop.

LE PREMIER « RANCONGICIEL » SUR MAC

LE PREMIER « RANCONGICIEL » SUR MAC

Le premier « rançongiciel » a débarqué sur Mac.

Le logiciel malveillant s’est déclenché trois jours après s’être introduit dans les ordinateurs.

Une fois en état de marche, il se connectait à un serveur via le réseau décentralisé, puis chiffrait vos données en vous demandant une certaine somme d’argent (On parle de 370€) afin de les rendre de nouveau utilisable.

 

Voici un extrait du figaro.fr :

« Une menace plus pressante

Les «rançongiciels» sont des menaces qui prennent de l’ampleur. L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) n’hésite pas à faire des campagnes préventives pour alerter les particuliers, les PME et les mairies, comme l’année dernière avec le virus CTB-Locker. «Le phénomène touche toutes les entreprises ou organisations. Les pirates agissent comme un voleur de voitures sur un parking: ils essayent de toutes les forcer, jusqu’à réussir et partir avec l’une d’entre elles», a expliqué Gérome Billois, expert cybersécurité chez Solucom, société spécialisée dans la sécurité informatique.
Courant février, le système informatique d’un hôpital californien a été paralysé pendant plus d’une semaine à cause d’un «rançongiciel». Des données sensibles ainsi que des fiches sur les patients ont été dérobées. L’établissement a finalement accepté de payer 17.000 dollars afin de récupérer le contrôle de son réseau informatique. »

 

Il appartient à tous de se prémunir contre ce genre d’attaques en évitant tout site de téléchargement illégal et en prêtant une attention particulières à tous les liens que l’on tente de vous faire cliquer.

 

Nous sommes à votre écoute pour toute interrogation.

Je dis toujours qu’il est préférable qu’un client nous appelle une minute tous les jours plutôt que cliquer sur un lien qu’il jugerai suspicieux et se retrouvant avec une machine complète à réinstaller avec perte de données.

Sachez que nous proposons désormais dans tous nos contrats, une solution antivirus très efficace.

ATTENTION AUX VIRUS

ATTENTION AUX VIRUS

Nous venons tout juste de recevoir un mail frauduleux.

J’en profite pour faire une piqûre de rappel concernant les mails douteux :

Le message que nous venons de recevoir comportait le nom de l’un de nos clients ce qui, dans un premier temps nous a rassuré.

Ce qui a été surprenant dans le mail c’est qu’il n’y avait aucun texte, seul un lien Internet était mentionné. Cela nous a très surpris surtout connaissant notre client.

En regardant de plus près l’adresse, il s’agissait d’une fausse adresse et donc une usurpation d’identité.

Je m’explique : Par souci de confidentialité je ne peux citer le mail de notre client alors nous allons en inventer une à titre d’exemple.

Son mail est de la sorte : johnbill@icloud.com. Nous avons donc une fiche contact dans notre Carnet d’adresse au nom de John BILL.

Notre pirate du jour nous a expédié un mail tel que : johnbill@nickbastian.com (Le nom de domaine est le vrai).

Mail d’Apple essai toujours de nous faciliter la vie et cherche dans notre Mac s’il trouve des informations correspondant à ce qui figure dans le corps du message.

Ici, Mail en lisant Johbill comme début d’adresse Mail nous à indiqué que ce message provenait de notre contact John BILL ce qui était faux. MEFIANCE DONC !

 

La règle d’or : Si un mail vous demande de cliquer su un lien : Méfiance !!! Regardez bien en cliquant sur le nom de votre expéditeur quelle adresse mail s’affiche. Est-elle l’adresse mail habituelle de votre correspondant ? (Dans notre cas aujourd’hui non).

Ce n’est pas tout : Etudiez le lien, qu’y-a-t-il d’écrit ? Cela vous parait-il sécure ? Si vous recevez un mail d’Apple et que le lien commence par www.xstraveling etc… Cela sent le faux car apple est un nom de domaine donc tous les liens seront du style www.apple.fr/xxxxxxx

Ce n’est pas vrai dans tous les cas car une société comme Apple possède plusieurs domaines mais gardez à l’esprit cela.

Autre règle : Ne donnez jamais vos mots de passe lors d’un accès via un lien dans un mail.

De la même manière ne réalisez aucun achat sur un site Internet provenant d’un lien cliqué dans un mail.

 

Il appartient à tous, de faire attention lorsque nous surfons sur Internet. Quelques minutes de réflexions peuvent nous éviter de graves soucis informatiques et financiers. Cela vaut la peine de les prendre.

Nous sommes à votre écoute en cas de doute. Il vaut mieux nous contacter avant qu’après…